Mind mapping : pourquoi ?

13juin

Mind mapping : pourquoi ?

7 minutes

    Connaissez-vous le mind mapping ?

    Il porte différents noms.

    Certains le connaissent sous le nom de « carte heuristique ». C'est le terme didactique qui signifie l'art d'inventer et de faire des découvertes.

    D'autres l'appellent « carte cognitive ». Le terme « cognitif » est un processus par lequel un être humain acquiert des connaissances sur son environnement.

    L'autre nom célèbre du « mind mapping », c'est la « carte mentale ».

    Nous trouvons aussi le nom de « carte des idées » et « cartographie conceptuelle ».

    Il y a certainement d'autres appellations pour ce « mind mapping ».

     

    Quelles sont les origines des cartes mentales ?

    Cela commence avec Aristote, un philosophe de la Grèce antique. Vous voyez que cela remonte à quelques millénaires.

     

     

    Plus récemment c'est Tony Buzan, un psychologue anglais qui l'a remise au goût du jour. Il nous a quittés très récemment en avril 2019.

    Monsieur Buzan était aussi écrivain. Il était l'auteur de nombreux ouvrages sur l'apprentissage, la mémoire et le cerveau.

     

    Les différents types de cartes

    Il existe bien sûr plusieurs types de cartes, en fonction de nos besoins et de nos applications.

    Il y a des cartes pour répondre aux questions, nous pouvons utiliser notamment la méthode quintilienne. C'est plus précisément ce que l'on appelle l'hexamètre mnémotechnique de Quintilien.

    En général cela parle à plus de gens quand je rappelle les initiales : C.Q.Q.C.O.Q.P., c'est-à-dire les questions suivantes : Combien ? Qui ? Quand ? Comment ? Où ? Quoi ? Pourquoi ?

    En fonction des domaines d'applications, nous pouvons changer l'ordre des questions, comme nous pouvons le trouver plus fréquemment par :  Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ?

     

    Il existe aussi la technique des « cinq pourquoi ». Cette technique est applicable à beaucoup de domaines dans la vie, nous la retrouvons principalement dans les gestions de projet, où le nombre de « pourquoi » s'envole parfois.

     

    Dans les autres types, il y a aussi les cartes à thème, comme celle que j'ai construite et que je suis en train de vous présenter.

    Nous partons d'un sujet principal et développons un certain nombre d'idées. La carte mentale peut également servir de présentation.

    Elle est très utile pour les brainstormings (tempête de cerveaux), car nous avons la possibilité de noter toutes les idées les unes à côté des autres et de les mettre en forme dans un deuxième temps.

    C'est un formidable outil pour assembler les idées, consolider le travail collectif et renforcer la cohésion.

    Quelques logiciels permettent de faire glisser vos idées sur la carte aux endroits les plus pertinents. Dans certains cas, il est possible d'utiliser des Post-it à coller sur un tableau et de les déplacer comme nous le souhaitons. Le résultat peut parfois s'apparenter à du sketchnoting et souvent à des cartes mentales.

    Il y a encore bien d'autres applications. Vous vous rendez compte que vous utilisez certainement déjà les cartes mentales, sans savoir qu'elles existent ou qu'elles portent ce nom.

     

    Les inconvénients

    Après avoir cherché un certain temps, j'ai trouvé quelques inconvénients à l'utilisation des cartes mentales.

    Je dirai qu'en premier lieu c'est le côté addictif, car une fois que nous y avons goûté… nous l'adoptons !

     

     

    Parfois les représentations sont inadaptées, quand vous utilisez des modèles relationnels, pour les schémas conceptuels ou dans certains modèles hiérarchiques.

    En réalité je trouve surtout des avantages que je vous présente tout de suite.

     

    Les avantages

    La carte mentale permet de spatialiser l'information. Dans le verbe « spatialiser », j'entends bien sûr pouvoir se situer dans l'espace, c'est-à-dire donner un caractère spatial à quelque chose. Elle permet également la gestion de ressources.

    Et qui dit espace, dit aussi temps, puisque nous parlons d'espace-temps : c'est un outil de planification. Il y a des logiciels qui intègrent directement la possibilité de générer des diagrammes de Gantt et de Pert.

    Nous pouvons également nous en servir dans la gestion temporelle : la carte mentale peut se construire et se lire de manière chronologique.

    La carte mentale favorise l'esprit de synthèse et facilite la compréhension. Elle est une technique de prise de notes qui simplifie l'organisation. De ce fait elle améliore la mémorisation, un point important que je vais développer dans quelques instants.

    Elle permet de prendre de la distance avec une situation, elle est applicable dans toutes les situations, aussi bien dans la vie pratique que dans la vie professionnelle. La carte mentale sert pour la prise de décision.

    Il y a certainement d'autres avantages que je n'ai pas listés, vous pourrez nous les partager en commentaires.

     

    Pourquoi est-ce si efficient ?

    Je vous rappelle la définition de l'efficience, qui est l'optimisation d'outils pour obtenir un résultat. L'efficience est un rapport entre les résultats et les moyens mis en œuvre.

    Elle est différente de l'efficacité qui est le rapport entre les résultats et les objectifs.

    Inspirée de notre cerveau

     

     

    Le gros avantage de la carte mentale est surtout qu'elle est directement inspirée de notre cerveau. Elle fonctionne de la même manière que nos liaisons neuronales.

    Nous avons une mémoire séquentielle, c'est-à-dire que c'est lorsque nous pensons à quelque chose, qu'une idée associée nous vient en tête. Les idées viennent par séquences. En d'autres termes, il faut arriver à un certain cheminement dans notre esprit pour accéder à d'autres informations.

    Rappelez-vous que le cerveau anticipe. Si je vous dis « bon », vous allez probablement me répondre « jour ». Voici : « bonjour ».

    La carte mentale optimise l'exploitation des différentes zones du cerveau. Comme elle utilise plusieurs manières de noter l'information, elle stimule plusieurs fonctions cérébrales.

    Je pense surtout ici au subconscient. Si vous souhaitez en savoir plus à propos du subconscient, je vous recommande la vidéo que j'ai réalisée à propos de la conscience, sur mon autre chaîne : Neurosatis. Elle s'appelle « introduction à la conscience » où j'explique entre autres, la différence entre l'inconscient et le subconscient.

    Notre subconscient

    Le subconscient est friand de cartes mentales, puisque qu'il retient les illustrations. Le subconscient est également sensible aux couleurs et surtout, aux représentations visuelles.

    Si je vous demande de penser à un bateau, qu'est-ce qui va vous venir à l'esprit ? Avez-vous le mot « bateau » écrit dans vos pensées ? Si c'est le cas, c'est une représentation verbale, c'est ce que nous appelons une « méthode linéaire » : le mot est écrit sur une ligne.

    Il est fort probable que vous ayez l'image d'un bateau en tête. Cette fois, c'est une représentation visuelle que vous faites, vous utilisez ainsi la méthode spatiale, car le bateau visualisé est en deux ou trois dimensions.

     

     

    Ainsi par la carte mentale vous utilisez le double codage. Vous utilisez davantage de manières pour retenir l'information.

    Comme notre cerveau fonctionne de la même manière, la carte mentale apporte toute sa puissance pour la mise en scène d'informations et le traitement des idées.

    Je vous le disais, elle peut s'appliquer à toutes les situations.

    La créativité

    La carte mentale stimule la créativité, qui est un pilier dans le développement personnel. Cela s'explique par l'association d'idées que suggère la carte, les séquences de la mémoire. La créativité et l'innovation sont très recherchées dans beaucoup d'entreprises.

    Voici donc les principales raisons pour lesquelles la carte mentale est si efficiente.

     

    Outils de rétention

    La carte mentale apporte une compréhension synthétique, une facilité de lecture et la personnalisation des idées. Nous pouvons dire que c'est un plaisir à lire.

     

     

    Elle facilite la mémorisation à long terme, avec la possibilité de répéter la lecture rapidement. Je vous rappelle que face au nombre considérable d'informations dont nous sommes exposés chaque jour, c'est à notre cerveau de décider ce qu'il faut retenir et ce qu'il faut oublier. Ce travail se fait essentiellement la nuit lorsque nous dormons.

    En répétant la lecture de la carte mentale, vous rappelez à votre cerveau que ces informations doivent être retenues car vous les lisez à nouveau : il comprend qu'elles sont importantes. Les neurosciences ont démontré que si la répétition se fait régulièrement pendant six mois, les informations restent stockées dans notre mémoire à long terme où nous serons censés les retenir toute notre vie.

    Quand nous parlons de mémorisation à long terme, nous parlons également de « crochets mémoire ». C'est une méthode que nous utilisons dans nos formations prodiguées en entreprise, afin que tout le monde retienne un maximum d'informations.

    La carte mentale stimule la mémoire visuelle : souvenez-vous l'exemple du bateau. Je vous rappelle que tout le monde a une mémoire visuelle puisque c'est une manière de communiquer avec notre subconscient.

    J'espère maintenant que vous aurez retenu tous les avantages que vous avez avec les cartes mentales et que je vous aurais séduit pour les utiliser dès maintenant.